La confiture de figues

Autrefois, les grandes surfaces n’existaient pas. On se nourrissait avec les produits de sa terre quand on le pouvait.
Le papet avait planté des figuiers près de la bastide. Devenus énormes, ils se couvraient de délicieuses figues sucrées et parfumées

 

vue-6-1024x1011

Mamet préparait des confitures dont on se régalait tout au long de l’année et notamment lors des grandes tablées de Noël.

_dsc0133La confiture de figues accompagnait à merveille les pâtés de gibier servis en entrée ainsi que les plateaux de fromage.

Ces figuiers généreux nous permettent de perpétuer cette tradition et de confectionner des confitures de terroir avec des fruits cueillis à juste maturité et aussitôt transformés.

Les commentaires sont clos.